Corinne Chauvet

BIOGRAPHIE

Corinne est née en 1973 à Poitiers et vit à Albi (dans le sud-ouest de la France). Au cours de son année

de Licence d’Histoire de l’Art et d’Art Plastiques à Leicester, elle a visité Chatsworth house et découvert

les sculptures en bronze d’Elisabeth Frink, courant dans un jardin. Ce fut une telle révélation que Corinne a décidé de dédier sa vie à la sculpture.

En 2013, elle a eu un terrible accident de la route. Il a fallu plusieurs années de greffes et d’efforts pour

retrouver sa motricité. Se complaire dans le malheur ou puiser en elle la force ? Elle a décidé de se battre pour survivre. Cette épreuve a changé son regard sur la vie et les relations humaines. Désormais, elle se nourrit de l’instant présent, sans penser au futur ni au passé. Elle s’émerveille, trouve la joie dans ce qui l’entoure, dans ses émotions. Elle cultive le côté positif de sa vie.

La matière de Corinne est la terre, elle lui permet la spontanéité, l’expression des sentiments inspirées

par ses rencontres, l’empreinte des souvenirs de ses voyages en Asie.

Ses sculptures sont des instantanés émotionnels, elles parlent de bonheur, de la joie, de liens et de sagesse.

Le spectateur se laisse vite interpeller et séduire par l’humanité bienveillante de ses sculptures, leurs sourires, leur vibrante présence.

Elle expose en Europe, et son travail se retrouve dans des collections privées dans le monde entier. Sa première sculpture publique est installée à Montauban, un Herakles monumental réalisé en hommage à Antoine Bourdelle.